Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

" L'esprit humain avance continuellement, mais toujours dans une spirale" - Goethe

Publié par coachingdeveloppement

Transmission d'entreprises "Passer la main ? : des valeurs, des enjeux, un challenge !

Accompagner les dirigeants de moyennes ou petites entreprises au moment crucial de la transmission de la structure qu’ils ont créée et développée depuis plusieurs décennies parfois, est un enjeu crucial pour l’avenir de notre économie locale.

Parce que la transmission des entreprises, c’est comme dans une course de relais ! Celui qui « passe la main » et celui qui « prend le relais » doivent vraiment être « en phase » !

Envisager de transmettre son outil de travail, « passer la main » est un acte important mais aussi parfois difficile, en particulier dans les petites entreprises.

Et lorsq'un dirigeant trouve un repreneur qui lui semble convenir, comment s'assurer que l'entreprise sera "entre de bonnes mains", au-delà des seuls aspects financiers ?

Il faudra alors très vite :

- évaluer les compétences communes et/ou complémentaires entre cédant et repreneur, notamment sur le plan humain, souvent négligé, afin de choisir le repreneur dont l'entreprise a vraiment besoin

- diagnostiquer la valeur et le potentiel de l'équipe en place, pour que le nouveau "cap" donné par le repreneur retienne et motive les meilleurs éléments

-> Sollicitez Hélène Jacquot au : 06.80.47.82.97 - Prédiagnostic offert

 

Aujourd’hui, moins de 30% des petites structures sont transmises « en interne » aux membres de la famille ou même aux salariés, qui pourtant en connaissnet bien les codes et sont souvent plus impliqués et motivés qu’ailleurs. Des centaines ferment tous les jours et cela va s’aggraver dans les 10 ans qui viennent. Il est urgent de retourner la tendance.

La pérennité et le développement même de ces structures aux multiples savoir-faire représentent en effet des enjeux économiques forts.

Indispensables à l’économie locale, ces structures ont de l’avenir et c’est un véritable « gâchis économique et social » que de les laisser péricliter.

Témoignage :

« Je suis notaire depuis longtemps dans ce secteur. Nous savons accompagner nos clients sur le volet patrimonial mais parfois, certaines réactions nous échappent. Ce n’est pas la première fois qu’un cédant refuse de signer au dernier moment, alors que le rendez-vous était déjà pris ! Ils préfèrent tout fermer que de ‘mal’ vendre. Je comprends parce qu’une fois, il y en a un qui a vendu son affaire ‘au plus offrant’ et qui s’en est mordu les doigts lorsque son repreneur a tout fermé après avoir récupéré les clients, les certifications et les bonnes références !!! Il n’osait plus sortir de chez lui.»

Emboîtant le pas aux chambres consulaires et aux organisations professionnelles déjà très mobilisées sur cette question, les banquiers, les experts-comptables et même les notaires le disent : une transmission bien menée est bien moins risquée qu’une création pure.

Ce banquier installé depuis longtemps en montagne précise : « Je veux garder mes bons clients et une affaire qui ‘tourne bien’, il faut la préserver ! Jean V. je le connais depuis longtemps, il l’a bien méritée sa retraite mais s’il trouve le repreneur qui lui convient, tout le monde y gagnera et moi je pourrai défendre mieux les demandes de prêts même s’il faut tout rénover, parce que j’ai les vrais chiffres sur plusieurs années. Tout le monde sait ce qu’elle vaut vraiment son affaire ! C’est quand même mieux qu’un business plan présenté par un créateur qu’on ne connaît pas forcément, sur une étude de marché toujours aléatoire ! ».

Sur ce terrain tellement incertain, les cédants lorsqu’ils ne souhaitent pas rester seuls ou lorsque le temps est compté, ont droit à un accompagnement approprié.

Contrairement à ce qu’on entend souvent, les cédants sont très ‘généreux’, c’est une question de VALEURS, ou d’équilibre des valeurs en tout cas !

J’ai vu des dirigeants ‘donner’ leur fichier clients ou leurs contrats en cours à un confrère en qui ils avaient confiance parce qu’ils partaient en retraite et ne voulaient pas ‘laisser tomber’ leurs clients ! C’était plus important pour eux que la valeur vénale. Et alors qu’ils n’avaient jamais réalisé toutes les valeurs autour de la valeur de leur bien, j’en ai vu d’autres réussir à vendre fièrement et à un prix inespéré alors qu’ils se lamentaient parce que leurs enfants pensaient que ‘ça ne valait plus rien’!

Une autre fois, j’ai accompagné une conjointe d’artisan qui ne savait comment ‘assurer le relais’, son mari venait de disparaître brutalement dans un accident en laissant une entreprise de 15 salariés. C'est d'ailleurs à cette occasion que j'ai rencontré le mouvement Scop BTP pour la 1ère fois, en 1999. L'entreprise a en effet été reprise par plusieurs salariés, très impliqués mais dont aucun ne pouvait imaginer tout reprendre seul.

Coach professionnelle spécialisée dans l’accompagnement des entrepreneurs et des PME familiales, j'ai eu l'occasion d'accompagner toutes sortes de transmissions d'entreprises artisanales. Au delà des conseils juridiques, patrimoniaux ou fiscaux qui sont maintenant bien "rôdés", un bon diagnostic des aspects humains et un accompagnement spécialisé - parfois très court - permettent de gagner beaucoup de temps pour la suite. Le cédant ou le binôme cédant/repreneur une fois constitué, y trouvera vite comment faire appel à leurs ressources combinées pour que tout se passe au mieux, notamment lorsqu'il faut remobiliser les salariés sur le nouveau projet d'entreprise.

L’accompagnement spécifique proposé en amont au cédant ou au repreneur peut être très court. Il permettra une réflexion ciblée sur les objectifs prioritaires de la transmission de l’entreprise et devra prendre en compte :

- Les valeurs essentielles et les enjeux stratégiques

- Le savoir-faire à préserver et les potentiels à valoriser

- Le challenge à engager et le planning à programmer.

Pour mettre en œuvre cet accompagnement, le rythme de travail proposé devra respecter celui du dirigeant, qui consacre tout son temps à la bonne marche de l’entreprise mais qui doit quand même pouvoir se donner – avec l’aide de son consultant spécialisé si nécessaire - le recul suffisant et les moyens adaptés pour réfléchir à son avenir et à celui de sa structure dont le devenir lui importera même après la transmission.

Pour un contact rapide et un pré-diagnostic offert, appelez directement Hélène Jacquot au 06.80.47.82.97 ou envoyer un mail expliquant la situation à : hjdeveloppement@gmail.com

 

 

Commenter cet article

anglais facile 07/07/2010 12:24


Très bon article, grand merci pour les astuces et notez que je partage votre opinion. Permettez-moi d'insister, votre site est réellement excellent, je viens de twitter votre billetsi jamais ça
peut vous aider ! NB : Vous avez une très belle plume, chapeau bas !


coachingdeveloppement 07/07/2010 12:37



Merci ! Twittez, twittez, il en restera toujours quelque chose !!!


Je partage mon approche et mon expérience toujours avec grand plaisir. Tisser des liens forts, nombreux et solides est une bonne façon de rendre les changements plus ... rassurants ! A tout
bientôt donc...