Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

" L'esprit humain avance continuellement, mais toujours dans une spirale" - Goethe

Publié par coachingdeveloppement

 «  Le plus grand bien que nous puissions faire aux autres n’est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révèler la leur...  »

 

J'avais envie de partager cette citation du métaphisicien et philosophe Louis Lavelle.

Elle suppose bien entendu d'être soi-même persuadé que tout un chacun a bel et bien en lui de très grandes richesses ... qui ne sont pas matérielles, ou plutôt pas matérialisées par des "espèces sonnantes et trébuchantes" (en passant, je trouve cette expression intéressante à approfondir ! Je m'y pencherai ...). Et même si effectivement, cette révélation vaut bien un fromage sans doute ... heu ! je voulais dire vaut bien une juste rémunération, vous l'aurez compris ...

 

En tant que "révélateur de talents", mon travail d'accompagnement est tout entier centré sur cet axe de développement. Et cela ne peut pas être déconnecté du magnifique travail de réflexion philosophico-métaphysique (??) de Louis Lavelle.

 

En ces temps troublés où la société de consommation atteint ses limites, il est temps d'emprunter (oui, c'est juste un emprunt, nous y reviendrons !) le chemin de création inscrit dans le vivant. Au-delà des tentations ésotériques, voires magiques, que l'on nous propose (trop) souvent pour nous rassurer.

Loin de vouloir tout rationnaliser, il est juste urgent de revenir à l'essentiel, au coeur de notre être VIVANT = qui donne et transmet la vie !

La relation à l'autre, aux autres, n'est pas un combat ou il y aurait forcément un gagnant et un perdant (c'est là le noeud des conflits).

La communication vraie et adulte commence lorsque l'on a compris que l'autre n'est pas un "objet à mon service" (vous avez entendu : "celui-là, je vais le casser !") mais un AUTRE (un sujet) qui peut être un véritable associé vers un chemin de croissance.

Cela suppose respect et attention. Car si l'on a conscience que l'autre est un ETRE libre mais que l'on veut quand même sciemment le soumettre à sa propre volonté, c'est alors l'asservir !!! ... ou le considérer comme un objet, finalement !

Pour quoi faire donc ? Pour le rendre dépendant de moi, parce que j'ai raison, Na !? Quelle est donc cette omniscience du MOI JE qui ronge notre société et dont les débats politiques actuels ne sont finalement que les révélateurs ?

Le goût du pouvoir personnel serait-il à ce point délectable ? (vampirisme ???)

En tant que mère, j'ose affirmer que le goût de "donner la vie et lui permettre de grandir libre" est plus délectable encore. Et je prétends, oui que le partage fait grandir la richesse ...

C'est aussi la raison pour laquelle les accompagnements de haut niveau, centrés sur la personne, sont créateurs d'énergie !

Ils permettent l'émergence des richesses comme le jardinier qui sait déjà, en arrosant et prenant soin d'une toute petite graine, que l'arbre fruitier devenu adulte, dont les fleurs seront admirées et les fruits recherchés, est déjà tout entier contenu dans la graine qui lui a été confiée. Qu'il partage la récolte contre juste rémunération est sain et rationnel ! Oui, c'est le fruit de son travail. Non il n'en n'est pas à l'origine (tentation de se croire Dieu créateur ? Dans nos sociétés laïques, c'est un comble !).

Lui viendrait-il à l'idée de garder toute la récolte pour lui et de s'en gaver en rejetant tout autre source de richesse ???

On sait ce que cela donnerait ...

 

A suivre ...

Commenter cet article