Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

" L'esprit humain avance continuellement, mais toujours dans une spirale" - Goethe

Publié par HJ-Développement

L'année du bac, c'est toujours un peu stressant.

Avec les perturbations des 2 dernières années, beaucoup de jeunes sont perturbés et leur stress risque de les freiner dans leurs apprentissages. Dans mon département, un directeur Académique en retraite mais toujours attentif au devenir des élèves, a initié en fin d'année dernière une cellule d'écoute afin de proposer à des lycéens perturbés par la crise sanitaire mais n'étant pas prêts à voir un psy, d'échanger en toute confidentialité sur leurs difficultés et leurs projets avec une personne extérieure au lycée, neutre et à l'écoute. L'objectif est, au cours de 4 à 6 entretiens d'une heure à une heure trente environ, de les aider à se recentrer et à reprendre confiance dans leurs capacités d'apprentissage et à retrouver un rythme qui leur convient pour progresser et envisager sereinement le bac...

Cette initiative m'a tout de suite intéressée comme pouvant contribuer, modestement, à limiter l'impact psychologique et social de la crise sanitaire pour les lycéens. Dans le cadre de l'opération "je veux aider" pour la sortie de la crise, je me suis inscrite à la "réserve citoyenne de l'éducation nationale" (voir fiche ci-dessous) qui correspondait bien à mon parcours et à ce projet. Le proviseur du lycée approché nous a proposé une rencontre avec les profs, dès la rentrée pour leur présenter ce projet.

Notre proposition a très bien été accueillie par les professeurs. Les jeunes en difficulté seront orientés par l'un de leurs professeurs vers leur CPE. Celui-ci, après un premier échange pour choisir, parmi les approches possibles, la plus adaptée aux besoins et attentes du jeune, pourra lui présenter la cellule d'écoute et proposer, en concertation avec nous, un 1er entretien individuel au cours duquel nous définirons avec lui, si cela lui convient, un accompagnement à ajuster au mieux en matière de rythme, de contenu et de suivi. A l'issue des 4 à 6 entretiens environ, nous ferons un bilan et le jeune pourra décider s'il se sent prêt et plus autonome ou s'il a besoin d'un autre appui, psychologique par exemple, ou bien d'un renfort dans une discipline, en matière d'organisation personnelle ou d'orientation...

Nous espérons que, déjà en elle-même, la seule proposition de cette initiative permettra d'apporter un peu de sérénité pour tous, jeunes, parents et professeurs dans le contexte délicat de cette rentrée. Je vous donne rendez-vous dans quelques mois pour un premier bilan de cette expérience.

Cellule d'écoute pour les lycéens en terminale
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article